La crise sociale que nous vivons en lien avec la COVID-19 a des conséquences significatives sur le réseau communautaire. Les organismes sont déjà à bout de ressources en temps régulier, c’est d’autant plus vrai lorsque surviennent des crises : ils sont, eux aussi, des intervenants de première ligne. Centraide Québec et Chaudière-Appalaches souligne à grand trait l’importance du réseau communautaire qui prend soin chaque jour des personnes les plus vulnérables et vient ainsi en appui à la santé publique.

Depuis le début de la crise, Centraide Québec et Chaudière-Appalaches est préoccupée par la fermeture temporaire d’organismes communautaires qui offrent ces services de première ligne aux personnes les plus vulnérables de notre communauté. Que ce soit par manque de ressources bénévoles, souvent âgées de plus de 70 ans et actuellement confinées à l’isolement, ou par manque de ressources financières devant les mesures d’hygiène coûteuses à mettre en application, les organismes font face à une crise sans précédent. La conséquence est grave : une diminution des services alors que les besoins sont accrus.

Nous nous faisons un devoir de lancer un appel à la solidarité et à l’entraide aux gens de nos régions parce qu’ensemble, nous sommes plus forts. Parce que nous ne pouvons laisser tomber les gens les plus vulnérables de notre communauté. Parce que nous ne pouvons laisser les personnes en situation de pauvreté le ventre vide, les personnes aux prises avec des problématiques de santé mentale sans aide et les personnes isolées sans information, sans soutien.

LE FONDS D’URGENCE ET DE RELANCE COMMUNAUTAIRE CENTRAIDE, POUR SOUTENIR VOTRE COMMUNAUTÉ

Le Fonds d’urgence et de relance communautaire a rapidement été mis en place afin de soutenir les organismes communautaires de chez nous qui doivent faire face à la crise actuelle, qu’ils soient déjà des organismes soutenus ou non par Centraide. Les dons au Fonds ont été recueillis du 18 mars au 4 mai 2020. À tous ceux et celles y ayant contribué, du fond du cœur, merci. 

Avec le Fonds d’urgence, Centraide Québec et Chaudière-Appalaches s’assure que les services des organismes communautaires continuent.

  • Besoins fondamentaux – Faisons en sorte que les gens aient accès aux biens indispensables de la vie, comme la nourriture.
  • Capacité des services communautaires – Assurons-nous que nos partenaires communautaires continuent d’offrir des services essentiels.
  • Aide pour les personnes âgées – Aidons les personnes les plus isolées pour qu’elles soient, elles aussi, appuyées.
  • Soutien en matière de santé mentale– Offrons des lignes d’écoute téléphonique et de l’aide à la navigation des services pour que tous puissent en tirer parti.
  • Soutien des bénévoles – Aidons les gens exceptionnels qui viennent en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

 

OÙ VONT VOS DONS

En moins d’une semaine de mise en place du Fonds d’urgence, les premières aides financières étaient attribuées et les premiers versements rapidement déposés. Chaque jour, de nouvelles demandes sont reçues et analysées. Les dons au Fonds ont été recueillis du 18 mars au 4 mai 2020, mais la distribution auprès des organismes faisant une demande se poursuit. Voici les organismes que vous avez aidé à ce jour, en donnant au Fonds d’urgence et de relance communautaire :

** Ces organismes ne sont pas associés à Centraide dans ses collectes annuelles, mais sont soutenus par le Fonds d’urgence

  • Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière : 5 295 $ – entretien, matériel sanitaire, équipement informatique
  • Alternative jeunesse Mont Sainte-Anne : 5 400 $ – sécurité alimentaire, matériel sanitaire
  • Association bénévole Beauce-Sartigan : 6 815 $ – sécurité alimentaire, popote roulante, transport et ressources humaines
  • **Association bénévole Côte-de-Beaupré : 27 250 $ – sécurité alimentaire, popote roulante, aide pour l’épicerie, matériel sanitaire
  • AutonHommie : 9 795 $ – soutien psychosocial
  • Café rencontre centre-ville : 12 000 $ – offre de repas
  • Centre communautaire Pro-santé : 4 000 $ – ressources humaines
  • **Centre d’écoute de de prévention du suicide Beauce-Etchemins : 8 100 $ – transition du soutien psychosocial en télétravail
  • Centre d’entraide de la région de Disraeli : 12 500 $ – sécurité alimentaire
  • Centre résidentiel Jacques-Cartier : 2 280 $ – sécurité alimentaire, embauche de ressources humaines, matériel sanitaire, équipements
  • Centre Ressources Jardin de Familles : 7 500 $ – sécurité alimentaire, ressources humaines, transport
  • Clinique SPOT : 2 352 $ – soutien téléphonique
  • Club Parentaide : 7 000 $ + 10 000 $ – sécurité alimentaire, équipement de distribution
  • Collation santé Portneuf : 17 615 $ – sécurité alimentaire, distribution, ressources humaines, matériel sanitaire
  • Cuisine collective de Beauport : 6 100 $ – sécurité alimentaire, matériel sanitaire, transport, équipements
  • **Deuil Jeunesse : 16 000 $ – soutien psychosocial
  • **Distribution alimentaire Vieux-Bourg : 3 000 $ – sécurité alimentaire et emballage
  • **Expression-Centre d’écoute : 8 020 $ – transition du soutien psychosocial en télétravail
  • **L’ABC des Hauts-Plateaux : 5 080 $ – soutien psychosocial et déplacement
  • **L’Arche le printemps : 8 424 $ – Soutien psychosocial et entretien
  • La Baratte : 32 500 $ – sécurité alimentaire
  • La Courtepointe : 5 050 $ – sécurité alimentaire, matériel sanitaire, location transport
  • La Ruche Vanier : 14 000 $ – sécurité alimentaire
  • **La Source : 6 000 $ – sécurité alimentaire et matériel sanitaire
  • Laura Lémerveil : 35 000 $ – soutien psychosocial
  • **Le Pivot : 10 000 $ – sécurité alimentaire
  • L’Essentiel Les Etchemins : 23 500 $ – sécurité alimentaire, transport, matériel sanitaire
  • Libre Espace Côte-de-Beaupré : 11 020 $ – soutien psychosocial
  • **L’Intervalle : 2 185 $ – matériel sanitaire pour maison d’hébergement
  • Maison des jeunes Beauce-Sartigan : 5 730 $ – sécurité alimentaire, ressource humaines, transport, achat matériel
  • Mères et monde : 8 000 $ – sécurité alimentaire, distribution de denrées
  • Moisson Beauce : 49 000 $ + 84 000 $ – sécurité alimentaire, embauche de ressources humaines, achat de denrées, transport
  • Moisson Québec : 133 250 $ + 108 400 $ – sécurité alimentaire, embauche de ressources humaines
  • Patro Charlesbourg : 18 612 $ – sécurité alimentaire
  • **Patro Laval : 16 640 $ – sécurité alimentaire
  • Petit Répit : 5 500 $  – sécurité alimentaire
  • Pignon bleu : 25 000 $ – sécurité alimentaire, soutien à la production et à la livraison de repas cuisinés
  • **Point de repères : 1 750 $ – achat de fourniture (réfrigérateur et congélateur)
  • Projet-Intervention-Prostitution Québec : 2 500 $ – achat d’équipements pour la conservation des denrées
  • **Projet Lune : 10 000 $ – prolonger les heures d’hébergement d’urgence
  • **RAFAL : 13 370 $ –  sécurité alimentaire, distribution, matériel sanitaire, transport
  • Réseau d’entraide des Appalaches : 22 000 $ – sécurité alimentaire, ressources humaines, frais de déplacement et équipements
  • **Ressource espace famille :  39 500 $  – sécurité alimentaire, ressources humaines, matériel sanitaire, location d’équipements et transport
  • Ressource le Berceau : 1 200 $ – sécurité alimentaire et matériel pour bébés
  • Ressources familiales Côte-de-Beaupré : 3 280 $ – sécurité alimentaire, bonification à la distribution
  • Service d’aide communautaire de Charlevoix-est : 10 000 $ – sécurité alimentaire, embauche de ressources humaines en cuisine, transport de denrées
  • Service d’entraide Basse-Ville : 44 460 $ – sécurité alimentaire, transport
  • **Service d’entraide de Saint-Romuald : 18 600 $ – ressources humaines pour aide alimentaire et accompagnement des bénévoles
  • Service d’entraide Roc-Amadour : 11 800 $ – sécurité alimentaire et soutien en ressources humaines
  • **Service de référence en périnatalité pour femmes immigrantes de Québec : 14 780 $ – sécurité alimentaire, distribution, ressources humaines
  • Solidarité familles : 20 000 $ – sécurité alimentaire, ressources humaines, entretien
  • Soupe au Bouton : 37 000 $ – sécurité alimentaire, ressources humaines, matériel sanitaire, transport
  • YWCA : 21 000 $ – soutien en matière de santé mentale

Total de 1 081 653 $  

Mise à jour : 8 mai 2020

Ils ont contribué au Fonds d’urgence et de relance communautaire, et nous les remercions chaleureusement

Partenaires du Fonds d’urgence

  • Banque Nationale du Canada
  • Catherine Dorion, députée de Taschereau
  • Énergie Valero
  • Énergir
  • Fonds Fondation Famille Jean-Paul Lortie
  • Fondation Famille André et Réal L’Heureux
  • Fondation François Bourgeois
  • Fondation Hewitt
  • Fondation Marcelle et Jean Coutu
  • Gouvernement du Canada
  • iA Groupe financier
  • La Capitale
  • La Fondation Chagnon
  • La Maison Simons
  • Les Immeubles Roussin
  • Levio
  • Métro
  • Mouvement Desjardins
  • Polymorph Games
  • Promutuel assurance
  • SSQ Assurance
  • Ville de Québec

Grands contributeurs au Fonds d’urgence

  • Gordon Bain
  • Claude Choquette
  • André Couture
  • Denis Dubois
  • Claude Dussault et Martine Thibault
  • Luc Fisette et Marie Dufour
  • André Gaumond
  • Daniel Gauthier
  • Normand Gervais
  • Jean-Pierre Gilardeau et Danielle Décary
  • Mario Girard
  • René Hamel et Ginette Cadieux
  • Jim Hewitt
  • Paul et Rita Lafleur
  • Denis Mercier et Patricia Basel
  • Denis Ricard
  • Louis et Johanne St-Hilaire
  • Martin Thériault
  • Alexis Turgeon
  • Mireille Wagner

Pour en savoir plus :

Organismes : faire une demande au Fonds d’urgence
Nos actions
Comment aider, bénévolement