Description

Le Comité Maison de chambres a été fondé en 2012 dans un contexte de pénurie de logements abordables sur le marché ainsi que de débordement dans les refuges d’urgence. Divers intervenants, notamment en santé mentale et en itinérance, se préoccupent alors des conditions de vie dans les maisons de chambres (sans services) et dans les chambres et pension (avec services, incluant des repas).
Une première phase de travaux a mené à la publication en janvier 2015 d’un portrait de recherche intitulé « Vivre en maisons de chambres dans la ville de Québec ». Le comité souhaite maintenant ficeler des partenariats qui lui permettront de déployer les suites du plan d’action 2014-2016 afin d’influencer durablement les manières de faire lors d’interventions dans les maisons de chambres.

On retrouve dans ce milieu principalement des hommes (70-90 %), en situation économique précaire, et couramment aux prises avec des dépendances ou des problèmes de santé mentale. On compte 1 300 chambreurs vivant dans 120 maisons de chambres à Québec. Il s’agit de l’un des segments de la population les plus vulnérables. Les maisons de chambres sont souvent le dernier rempart avant la rue et le premier logement au sortir de la rue.

Aide attribuée 

37 000 $