Un événement rassembleur qui encourage la participation des enfants à
la vie communautaire et sensibilise ces citoyens responsables de demain au bénévolat

Québec, le 13 mai 2009 –La Matinée scolaire de l’entraide, activité de sensibilisation à l’entraide, comme son nom l’indique, organisée par les 18 Centraide du Québec à l’intention des jeunes de 4e année du primaire, se tient aujourd’hui dans 87 classes sur les territoires de Québec et de Chaudière-Appalaches. Au Québec, ce sont 9 000 élèves – plus de 2 000 dans la région – provenant de 200 écoles, qui recevront la visite de bénévoles ou de porte-parole d’organismes communautaires afin d’en apprendre davantage sur l’importance des gestes qui ensoleillent quotidiennement la vie des autres.

La Matinée scolaire de l’entraide permet aux enfants d’acquérir des habiletés pour aider les autres et de mieux comprendre les bienfaits de l’entraide, tant sur les personnes qui la pratiquent que sur celles qui en bénéficient. Jeux, vidéoclip, chanson, témoignage sont donc utilisés à cette fin. Des jeunes de 4e année de l’école primaire de l’Apprenti-Sage de la Commission scolaire des de la Capitale ont, quant à eux, la chance aujourd’hui de «vivre l’expérience» en participant à des ateliers de tri de denrées et de fabrication de cartes à Moisson Québec.

Fidèle à son rôle de bâtisseur dans la collectivité, Centraide Québec et Chaudière-Appalaches fait la promotion de l’entraide auprès des enfants, car ce sont eux qui formeront la société de demain. À l’occasion du 10e anniversaire de la Matinée scolaire de l’entraide, il a d’ailleurs laissé « fleurir » son imagination et invité les écoles participantes à poser un geste solidaire et durable. En effet, celles-ci ont été conviées à semer des graines de tournesol et à offrir leurs plants à des organismes du milieu ou à des jardins communautaires. Rappelons notamment que le tournesol, aussi appelé «grand soleil», est un agrocarburant et que ses graines sont comestibles.

Comme l’a souligné Mme Claude Vanasse, marraine bénévole de l’activité dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, « nous avons la chance de compter sur l’un des plus vastes réseaux de bénévoles au Québec qui nous permet de soutenir encore davantage de personnes vulnérables. Il est donc essentiel de lui assurer une continuité en présentant aux plus jeunes des modèles d’engagement et en les sensibilisant à l’importance de leur contribution pour bâtir une société solide. En mettant l’accent sur les gestes positifs que les enfants peuvent poser dans leur entourage, nous les encourageons à devenir les citoyens responsables de demain. »

« Il n’y a pas d’âge pour aider les autres! Les jeunes peuvent aussi apporter leur contribution à la collectivité. C’est d’ailleurs ce que certains ont fait aujourd’hui en participant aux ateliers à Moisson Québec. En leur démontrant que l’on reçoit autant que l’on donne, nous les aidons à cheminer sur la voie du respect mutuel et de l’implication bénévole », d’ajouter Mme Vanasse.

Un peu plus d’info sur la Matinée scolaire de l’entraide
Initiée en 2000 par les 18 Centraide du Québec, la Matinée scolaire de l’entraide a pour but d’informer les enfants sur la notion d’entraide et de les motiver à poser eux-mêmes des gestes pour aider les autres, une composante importante de la socialisation. Depuis sa création, le programme a rejoint plus de 135 000 élèves de 4e année du primaire à travers le Québec. La rencontre entre les enfants et les bénévoles ou les porte-parole d’organismes communautaires qui se rendent dans les écoles pour témoigner de leurs expériences d’entraide constitue le moment fort de l’activité régulière.