Saint-Hilarion, le 5 octobre 2010 – Le président de la Division Charlevoix du cabinet de campagne 2010 de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, M. Paul-Henri Jean, entouré des autres membres bénévoles de son équipe, a donné aujourd’hui le coup d’envoi à l’opération automnale dans la région. L’événement s’est déroulé dans les locaux du Centre des loisirs de Saint-Hilarion. L’objectif visé sur le territoire charlevoisien s’élève à 162 000 $.

C’est avec beaucoup de fierté que M. Jean a dévoilé l’objectif régional et signifié officiellement le coup de départ de ce vaste mouvement de solidarité qui s’anime chaque automne. « La campagne Centraide dans Charlevoix, ce sont quelque 400 entreprises et institutions qui participent par un don ou une campagne en milieu de travail auprès de leurs employés. Ce sont des centaines et des centaines de personnes qui donnent à Centraide le pouvoir d’aider nos concitoyennes et concitoyens en investissant dans des organismes et des initiatives de chez nous », a précisé M. Jean. Notons que Centraide soutient 18 organismes communautaires dans Charlevoix, lesquels recevront 524 100 $ au cours de l’année 2010-2011. De ce montant, 159 944 $ ont été récoltés lors de la campagne régionale en 2009. « Quand on sait que 305 % de la somme recueillie l’an dernier est retournée sur le territoire en 2010, faire un don à Centraide est sans contredit un investissement rentable », d’ajouter M. Jean.

Précisons que l’objectif global de la campagne de financement 2010 de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, annoncé le 28 septembre dernier, se chiffre à 11 111 111 $, un objectif UNique par les chiffres qui le composent, bien sûr, mais également parce qu’il s’agit là d’un nouveau sommet à atteindre. « L’objectif est grand, car les besoins le sont encore davantage. Il est difficile de s’imaginer toute la détresse qui se chaque derrière de nombreux visages que l’on croise dans la rue! Personne n’est à l’abri d’un malheur, d’une malchance ou d’une situation de vie éprouvante. Un problème, parfois simple, peut engendrer des répercussions insoupçonnées, mener à la dépression, à l’isolement et à la pauvreté. Une séparation, une maladie mentale, un handicap physique, une perte d’emploi… plusieurs causes et circonstances peuvent mener un individu ou une famille à avoir recours à du soutien matériel, social ou psycholo-gique », a mentionné M. Jacques Fiset, directeur général du CLD de Québec et coprésident de l’opération 2010 de Centraide. Oui, les personnes dans le besoin passent souvent inaperçues, mais Centraide appuie sur son territoire plus de 180 organismes communautaires qui savent les reconnaître et qui les aident à surmonter leurs difficultés.

« Nous avons le pouvoir d’aider ces ressources qui offrent des services de première ligne aux gens en situation de vulnérabilité qui frappent à leur porte quotidiennement. Savez-vous que, chaque année, elles réalisent plus de 250 000 interventions dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches? C’est beaucoup, énorme même. Mais comme je le disais précédemment, les besoins le sont encore davantage… Une fois de plus, nous comptons sur la générosité de la population et des organisations qui a toujours été au rendez-vous. Nous les invitons à poser de nouveau un geste concret de solidarité en faisant un don à Centraide », d’ajouter M. Fiset.

La campagne Centraide dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches mobilisera plus de 7 500 bénévoles qui seront en action sur le terrain, principalement au sein de quelque 1 200 milieux de travail qui ouvrent leur porte à cette opération annuelle.

Rappelons que, depuis 65 ans maintenant, Centraide Québec et Chaudière-Appalaches agit sur la pauvreté et contribue à améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables de son territoire. Chaque année, il recueille des dons pour investir stratégiquement, c’est-à-dire là où les besoins sont les plus présents, pressants, voire criants. Pour chaque dollar récolté, au moins 85 ¢ sont remis en dons et en services concrets, ici et maintenant. En 2010, il s’agit même de 88 ¢ !

Soulignons qu’en plus des quelque 180 organismes qui permettent à des milliers et des milliers de gens de chez nous qui traversent des moments difficiles, qui vivent des situations de vulnérabilité, d’aller y chercher les outils pour s’en sortir, Centraide investit également auprès d’initiatives de développement communautaire. Mettant à profit les points de vue, les approches, les expertises de plusieurs organisations et intervenants d’un même quartier ou arrondissement, on travaille ensemble pour concevoir des projets porteurs, structurants, qui répondent à des besoins bien précis du milieu.

Véhiculant le slogan « Donnez-nous le pouvoir d’aider », la campagne de financement 2010 de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches se déroulera jusqu’au 14 décembre prochain, date à laquelle sera dévoilée la somme recueillie. Pour la population et les organisations, il s’agit là d’une occasion privilégiée de grossir les rangs d’un grand mouvement de solidarité à l’endroit des personnes en situation de vulnérabilité d’ici.