La générosité exprimée au cours de l’automne dernier prend aujourd’hui tout son sens : 101 000 donateurs qui aspirent à une société meilleure pour tous permettent à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches d’investir 10 585 574 $ et de faire une différence au quotidien. « C’est extraordinaire de voir une communauté se prendre ainsi en main. Nous sommes chanceux d’avoir des personnes et des entreprises aussi engagées dans leur collectivité et des ressources communautaires de si grande qualité. Seule la combinaison de ces deux univers peut assurer ce mieux-être individuel et collectif espéré », a tenu à souligner M. Bruno Marchand, président-directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches.

En 2014, Centraide soutiendra donc 192 organismes et 19 projets communautaires qui interviennent sur le terrain auprès de personnes et de familles aux prises avec des problèmes d’insécurité alimentaire, de décrochage scolaire, de délinquance, de dépendances, de violence, de santé mentale, d’isolement et autres. Précisons que les investissements annoncés ce matin représentent 88 % du résultat dévoilé lors de la clôture de la campagne de financement automnale, laquelle enregistrait un sommet inégalé de 12 013 340 $. En versant 1 000 000 $ de plus en dons et en services que l’an dernier, Centraide s’affirme comme un acteur social incontournable de la région.

Un don qui a de l’impact
Centraide Québec et Chaudière-Appalaches soutient 192 organismes modèles, des références du monde communautaire qui, en plus d’avoir une grande pertinence dans leur milieu, témoignent d’une prestation de services efficace ainsi que d’une gestion et d’une reddition de comptes exemplaires. Rappelons que ces investissements sont le fruit du travail rigoureux des quelque 40 bénévoles du CARO (comité d’analyse et de relations avec les organismes) qui évaluent les demandes d’aide financière soumises et qui émettent des recommandations au conseil d’administration. Chaque dollar confié à Centraide est ainsi réinvesti avec le souci constant d’avoir le plus d’impact possible.

1 personne sur 5 aidée grâce à Centraide
En 2013, dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, 1 personne sur 5 a eu recours aux services offerts par les organismes associés à Centraide. « Ça pourrait être nous, notre fille, notre collègue, notre voisin, notre père… Une maladie, un divorce, une perte d’emploi, une dépression sont autant de circonstances qui peuvent faire en sorte que la vie bascule… Pour trouver des moyens de s’en sortir, il est essentiel de pouvoir trouver une main tendue », d’ajouter M. Marchand.

En effet, la pauvreté n’est pas que dans le portefeuille, car on peut être démuni de bien d’autres façons : affectivement, intellectuellement, physiquement, psychologiquement, socialement. Les besoins sont grands et les problématiques de plus en plus variées, c’est ce qui explique l’ampleur du réseau des ressources appuyées par Centraide et la diversité de leurs interventions.

À propos de Centraide

Centraide Québec et Chaudière-Appalaches est une organisation autonome, gérée par un conseil d’administration bénévole et représentatif de la communauté. En plus des dizaines de personnes qui s’engagent au sein de ses comités, il comptait 5 482 bénévoles qui ont participé à sa campagne de financement 2013 dans 1 069 milieux de travail des régions 03 et 12.

Bas de vignette : Monsieur Denis Falardeau, ACEF de Québec; Monsieur Bruno Marchand, président-directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches; Madame Diane Morin, L’Archipel d’entraide; Monsieur Michel Godin, Café-rencontre du Centre-Ville; Monsieur André Tardif, GRIS-Québec; Monsieur Jacques Dumont, Café-rencontre du Centre-Ville; Madame Nathalie Brisseau, L’Accorderie de Québec; Madame Anne-Marie Bonneville, L’Engrenage Saint-Roch; et Monsieur Claude Marcotte, Centre résidentiel et communautaire Jacques-Cartier.