Québec, le 10 octobre 2008 – Le 24 septembre dernier, la campagne de financement 2008 de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches était officiellement lancée. Déjà, elle bat son plein au sein de nombreuses entreprises et auprès de leur personnel. Rappelons que l’opération annuelle se déroule principalement en milieu de travail et que les employés sont invités à donner par déduction à la source notamment. Nouvelle démarche en 2008 : Centraide entend rejoindre les travailleurs autonomes. Quelque 30 000, ceux-ci occupent une place de plus en plus importante au sein de la population active de la région, soit entre 10 et 12 %.

« Nous souhaitons faire connaître Centraide aux travailleurs autonomes et leur offrir une occasion de plus d’exprimer leur générosité à l’égard de la communauté », a mentionné Mme Louise Turgeon, première vice-présidente Ressources humaines, Technologie et Affaires institutionnelles de Desjardins Sécurité financière et coprésidente de la campagne de financement 2008 de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches. « Pour ce faire, nous avons mandaté le président sortant de la Coalition des travailleuses et des travailleurs autonomes du Québec, Monsieur Stéphan Viau, de mettre en relation les divers réseaux et associations avec Centraide », de poursuivre Mme Turgeon. « Suivant une approche-témoin réalisée l’an dernier auprès des travailleurs autonomes de la région, les résultats obtenus nous permettent d’anticiper que ce groupe ne tardera pas à occuper une place importante parmi les donateurs de Centraide », a précisé M. Robert Fortier, associé directeur de Mallette et également coprésident de la campagne en cours.

Rappelons que l’objectif de l’opération 2008 se chiffre à 10,2 M$. Un montant impressionnant à atteindre, certes, mais au combien nécessaire pour les personnes en situation de vulnérabilité d’ici. « Afin de donner suite à toutes les demandes qui lui sont adressées chaque année et pour répondre aux nombreux besoins identifiés au sein des quartiers, des communautés, des régions, Centraide devrait investir plus de 12,5 M$! », de mentionner M. Fortier et d’ajouter « ça vaut le coup de donner à Centraide quand on sait que l’argent est dirigé judicieusement, straté-giquement, vers des organismes et des initiatives qui agissent là où les besoins se font le plus sentir et là où l’on peut contribuer à apporter des solutions efficaces et durables. »

Soulignons finalement que Centraide Québec et Chaudière-Appalaches existe depuis plus de 60 ans maintenant. En 2008-2009, il investira 8 434 500 $ au sein de la collectivité. Il soutiendra des initiatives de sensibilisation et de mobilisation, dont neuf menées en partenariat avec le milieu. Il offrira également un appui financier et professionnel à 179 organismes communautaires de son territoire qui, annuellement, viennent en aide à quelque 250 000 personnes vulnérables. Centraide agit sur la pauvreté et lutte contre la faim, le décrochage scolaire, l’itinérance, la violence, la toxicomanie, la santé mentale et l’exclusion, pour ne citer que ces secteurs d’intervention. Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, c’est aussi 1 180 milieux de travail partenaires, 112 000 donateurs et 23 500 bénévoles issus des entreprises, des institutions et des organismes associés.